Evolution réglementaire des avis techniques en ventilation – Les ATEC 2018

18/01/2018

Le 1er janvier 2018 marque un jalon réglementaire pour le secteur de la ventilation. Outre l’entrée en vigueur du second volet de l’ERP, une évolution des avis techniques en ventilation simple flux, sur tous les systèmes hygroréglables, est à prendre en compte pour les maisons individuelles et les logements collectifs.

En ce début d’année, deux évolutions importantes sont observées dans le secteur de la ventilation. Le renforcement des exigences dans le cadre de l’ERP (Energy Related Product) est entré en vigueur le 1er janvier. A cette même date, les avis techniques en ventilation évoluent. Les ATEC 2017 ne sont plus valides depuis le 31 décembre 2017. La transition doit néanmoins être gérée. « Notre syndicat, Uniclima, autorise l’installation de systèmes 2017 jusqu’à épuisement des stocks et ce, jusqu’à la fin juin 2018 », explique Magali Hugonnet, Responsable Marketing Prescription chez Atlantic. « Pour les études thermiques réalisées sous l’ancien avis technique, nous disposons d’une année de transition pour pouvoir conserver l’étude en mettant les nouveaux systèmes sur l’ancien calcul. Cela ne correspondra pas exactement à ce qui a été réalisé dans l’étude thermique mais refaire une étude systématique pour chaque cas reviendrait à doubler le travail et cela représenterait un coût trop important pour nos clients. Le courrier explicatif d’Uniclima leur est dès à présent disponible sur notre site web www.atlantic-thermor-prescription.fr pour les accompagner dans cette transition ». Retrouvez ce courrier via le lien ci-après. Depuis le 1er janvier, toutes les études thermiques se font en revanche avec les nouveaux avis techniques.

ATEC 2018 : des avis techniques en VMC distincts entre la maison individuelle et le logement collectif

La séparation des ATEC est une nouveauté. Les caractéristiques des logements collectifs et des maisons individuelles diffèrent ; il est pertinent de traiter distinctement ces deux types de bâtiments. Il existe donc désormais deux avis techniques distincts, l’un pour la maison individuelle (n°14.5/17-2279) et un second pour le logement collectif (n°14.5/17-2273).

La configuration T3 standard ATEC 2017 correspond au T3 standard ATEC 2018 maison individuelle. Le T3 optimisé ATEC 2017 correspond au T3 standard ATEC 2018 logement collectif. Il est important de noter la non-équivalence stricte entre les anciens et nouveaux avis techniques en ventilation, compte tenu de l’évolution des débits.
Le CSTB a pris en compte les innovations technologiques du marché, notamment sur le paramètre de régulation fine des caissons de ventilation. Les technologies performantes sont maintenant valorisées à travers le coefficient de dépassement aux bouches (Cdep). En maison individuelle, la meilleure technologie présente sur le marché est la régulation à pression constante. En logements collectifs, nos innovations permettent d’aller jusqu’à une régulation au juste besoin avec la pression ajustée (technologie brevetée).
Le CSTB a également intégré les exigences des nouveaux modes constructifs et a revu à la hausse les exigences de ventilation. Grâce au nouveau logiciel de calcul dynamique du CSTB, MATHYS, il est possible de s’approcher de la réalité d’un bâtiment de façon encore plus fine et précise. C’est donc une belle opportunité pour l’amélioration de la qualité de l’air.

L’augmentation des débits d’extraction en ventilation varie selon les logements. Elle est plus importante pour la maison individuelle, et les grands logements collectifs. Si cette démarche est vertueuse, il sera cependant important de prendre en compte les pertes de chauffage générées par un renouvellement de l’air renforcé, dans le cadre des prochaines études thermiques.

De nouveaux produits aux performances croissantes

Pour contrebalancer cette perte énergétique, Atlantic s’attache à développer des caissons nécessitant une consommation réduite.  Les équipes de R&D travaillent depuis plusieurs années à la mise au point de nouveaux caissons répondant aux exigences de l’éco-conception. Pour la maison individuelle, la nouvelle gamme de ventilation simple flux hygrorégable Hygrocosy BC est lancée en ce mois de janvier. Elle intègre des moteurs basse consommation et une étanchéité du groupe renforcée. Il va falloir également répondre à la nouvelle exigence du CPT, qui prévoit un dimensionnement obligatoire. « Aujourd’hui, si l’on dépasse 3m de longueur ou deux coudes sur un réseau pour aller chercher une bouche, ce qui est très souvent le cas, un dimensionnement doit être réalisé afin de garantir les performances du groupe. Nous avons mis en place des utilitaires pour nos clients (Select Ventilateur, Simply Ventil), afin de les aider à établir facilement ce dimensionnement et s’assurer que les groupes correspondent bien aux besoins de leur maison », précise Magali Hugonnet.

En logement collectif, deux nouvelles gammes de VMC hygroréglable seront proposées en mars 2018, avec des niveaux de performances élevés : COSMOS et COMETE. COSMOS intègre la technologie à pression ajustée, brevetée par Atlantic - anciennement AIRVENT PA. Les caissons sont conçus pour fonctionner de manière intelligente, en s’adaptant aux besoins réels de l’installation grâce aux dépressostats placés au niveau des bouches les plus défavorisées. La pression de fonctionnement s’ajuste en temps réel, ce qui améliore son niveau acoustique mais également sa consommation énergétique. Le gain de consommation de la pression ajustée par rapport à de la pression constante est d’environ 25%. Par rapport à de la pression croissante par palier, le gain de consommation est de l’ordre de 10 à 15%.

Cliquez-ici pour obtenir les ATEC Ventilation Atlantic